Cité centre, Genève
September 30, 2022
Comment négocier le prix d’un bien immobilier en Suisse ?
Immobilier

Comment négocier le prix d’un bien immobilier en Suisse ?

Jun 3, 2022

Pour espérer faire de bonnes affaires lors de votre projet d’achat immobilier en Suisse, il faut préparer minutieusement la phase de négociation de prix. Heureusement, il existe de nombreuses astuces disponibles pour vous guider dans ce processus. Cet article aborde certains des aspects les plus importants à prendre en compte lors de la négociation du prix d’un bien immobilier en Suisse. Ce n’est pas toujours facile, mais avec un peu de dévouement et de préparation, vous pouvez faire accepter votre offre et conclure l’achat de votre nouvelle propriété plus rapidement que vous ne le pensez.

Faites une étude du marché

L’un des aspects les plus importants à garder à l’esprit lorsque vous négociez le prix d’un bien immobilier en Suisse est de connaître le marché. Pour faire pencher la balance en votre faveur, la collecte de données est indispensable. Si vous ne connaissez pas bien le marché et le processus de vente, il peut être difficile de savoir les prix du marché et les arguments nécessaires pour convaincre le vendeur d’accepter votre offre. Informez-vous sur les données de transactions et consultez les annonces immobilières, étant disponibles sur le Web. Parler avec d’autres acheteurs de votre région est également une bonne option pour récolter le maximum d’informations. Aussi, sollicitez des professionnels pour obtenir des conseils utiles et savoir les prix moyens au mètre carré dans le canton où vous souhaitez un bien immobilier en Suisse.

Soyez attentif lors de la visite

C’est au moment de la visite que vous devez préparer les arguments à utiliser pour la négociation du prix d’un bien immobilier en Suisse. Rappelez-vous que vous devez profiter de la faiblesse de l’autre partie pour gagner une négociation. Ainsi, tous les défauts du logement que vous découvrez lors de l’inspection peuvent être utilisés contre le vendeur. Vérifiez tous les moindres recoins et les éléments importants, comme les façades, la toiture, les murs intérieurs et les sols et bien plus encore. Posez le maximum de question pour savoir les raisons qui poussent le propriétaire à vendre son logement. Vous pouvez jauger votre marge de négociation en fonction de ses réponses. Par la même occasion, ne manquez pas de demander depuis combien de temps le bien immobilier est sur le marché. Utilisez tous les renseignements recueillis et notés durant la visite lors de la phase de négociation du prix d’un bien immobilier en Suisse.

Soyez proactif

N’attendez pas que votre cœur vous mène à la table des négociations. En réalité, vous finirez probablement par vous sentir coincé et trop engagé. Agissez donc avant d’être trop découragé par l’état de votre offre. L’une des façons les plus efficaces d’entamer le processus de négociation est de vous demander : “Que puis-je faire aujourd’hui pour améliorer ma situation ?”

Négociation prix immobilier en Suisse

Faites une offre claire et simple

D’une manière générale, le vendeur a le dessus dans le processus de négociation, car il peut rejeter toute offre et revenir au début du processus. L’acheteur, en revanche, n’a pas ce privilège. Par conséquent, indiquez clairement dès le début que vous ne voulez parler que de réponses “oui” et “non”. Lorsque vous entamez des négociations, votre objectif premier doit être d’obtenir une réponse claire et simple, par “oui” ou par “non”. Une fois que vous avez établi un prix, négociez à partir de là.

Soyez flexible

L’un des critères les plus importants lors de la négociation est votre capacité à rester flexible. Vous ne devez pas être têtu, mais ferme et cohérent dans votre approche. Si vous commencez à sentir que votre position n’est pas assez forte, ou qu’une négociation ne se déroule pas comme prévu, essayez d’être flexible. Donnez-vous une certaine marge de manœuvre. Vous n’êtes pas obligé d’accepter tout ce qui est sur la table, pour l’instant.

Fixez des conditions réalistes

Il vous faut également fixer des attentes réalistes. Négocier le prix d’un bien immobilier en Suisse n’est pas comme faire les courses. Vous ne pouvez pas simplement “aller au magasin” et négocier le prix des articles que vous ne voulez pas. Vous devez réfléchir attentivement à un budget réaliste, puis trouver les moyens pour convaincre le vendeur d’accepter votre offre.

 Restez motivés

La base du succès est la motivation. Il est important de se rappeler que vous n’êtes pas obligé d’accepter le prix qu’on vous propose, mais que vous devez prendre une décision éclairée sur la base des informations dont vous disposez au moment de l’échange. Si vous y parvenez, c’est parfait.

Soyez transparent dès le départ

Lorsque vous êtes l’acheteur, vous n’avez pas autant de flexibilité que lorsque vous êtes le vendeur. Vous devez partir du principe que le vendeur :

a) essaie d’augmenter le prix demandé

 b) essaie de manipuler le processus de négociation.

 Si vous êtes l’acheteur, vous devez faire particulièrement attention à ce dernier point. Si vous remarquez que votre vendeur change constamment son prix, prenez cela comme un signe d’avertissement. Il y a probablement une raison à cela, mais vous devez vous méfier.

Conclusion

Quelle que soit l’étape du processus d’achat, vous pouvez bénéficier de ces conseils cités ci-dessus pour négocier le prix d’une propriété en Suisse. Les meilleurs négociateurs sont des travailleurs acharnés qui appliquent à la tâche les connaissances qu’ils ont acquises à partir de leur recherche. Lorsque vous êtes prêt à entamer le processus de négociation, commencez par identifier vos attentes et étudier le marché. Faites une offre claire et simple, et surtout soyez attentionné lors de la visite, persévérant et flexible.

Arthur Morrat
About Author

Arthur Morrat

Leave a Reply

Your email address will not be published.